Risques liés à l'alcool, la vitesse et la conduite sans permis

Risques liés à l'alcool, la vitesse et la conduite sans permis

La consommation d'alcool et stupéfiants modifie les réactions comportementales et la perception visuelle. Elle est aujourd'hui la cause de 50% des accidents mortels sur les routes françaises. La nature grave des infractions relevant de la consommation des stupéfiants est confirmée par la sévérité des sanctions associées, à savoir le Retrait de 6 points de permis et plusieurs mois de Suspension de votre permis de conduire.

Taux d'alcool compris entre 0,5 et 0,8 g/L de sang

Le retrait de 6 points s'impose lorsque le taux d'alcoolémie dépasse 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré ou 0,5 g/L de sang. Selon l'importance du taux d'alcool des sanctions supplémentaires peuvent s'ajouter :

Taux d'alcool supérieur à 0,8g/L dans le sang

En cas de taux d'alcool dépassant 0,4 mg/L d'air expiré ou 0,8 g/L de sang, les sanctions encourues sont :

Le contrôle de taux d'alcoolémie s'effectue par éthylotest, celui des substances stupéfiantes par des tests salivaires. Un verre d'alcool fait monter dans le sang en moyenne 0,20 à 0,25 g d'alcool. Si la consommation d'alcool se fait à jeun le pic d'alcool dans le sang est atteint après 30 minutes, en cas de repas cela arrive après une heure. Quant à la descente d'alcool du sang elle se fait de manière plus modérée, à savoir de 0,15 g d'alcool par heure.

Attention !
Il existe une catégorie de médicaments qui peuvent provoquer les effets semblables aux drogues. La présence d'un pictogramme vous déconseillant de prendre le volant après leur consommation doit vous alerter.

Conduite sous stupéfiants

Il s'agit d'une infraction grave au regard du Code de la Route, entraînant les sanctions suivantes :
Depuis l'année 2008 le nombre de contrôles de drogues au volant a considérablement augmenté (de l'ordre de 60%).

Refus de dépistage

Il s'agit d'une infraction grave au regard du Code de la Route entraînant les mêmes sanctions que la conduite sous l'emprise de stupéfiants, à savoir :
Le refus de dépistage peut être considéré comme bien plus grave que le test positif lui-même. En effet, le conducteur peut se trouver à des niveaux d'alcoolémie engendrant des sanctions moins lourdes.
La conduite sans permis est considérée depuis le 12 mars 2004 comme un délit (et non plus seulement la récidive), elle est durement réprimée en France. Attention à ne pas la confondre avec la non-présentation immédiate du permis, qui donne lieu à une contravention de classe 1 mais qui peut se transformer en conduite sans permis si le permis n'est pas présenté sous 5 jours.

Lorsque vous conduisez sans permis, parce que vous n'avez jamais obtenu de permis ou en cas d'annulation de votre permis, vous vous exposez à une garde à vue immédiate et à un passage devant le tribunal correctionnel, avec à la clé un an de prison, 15 000€ d'amende, une interdiction de repasser le permis de 5 ans et la confiscation de votre véhicule.

Si vous vous trouvez sous le coup d'une suspension de votre permis, vous relevez également du tribunal correctionnel et vous risquez 4500€ d'amende, une suspension supplémentaire (3 ans), un retrait de 6 points de permis ainsi que d'autres peines.

Attention, outre ces sanctions, la conduite sans permis peut avoir des conséquences dramatiques sur votre prise en charge par l'assurance en cas d'accident. Tous les contrats d'assureurs excluent toute indemnisation des conducteurs sans permis. Les personnes vous accompagnant seront indemnisées par le Fonds de Garantie Automobile qui se retournera par la suite contre vous afin de recouvrer les sommes engagées.

Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons, si vous vous trouvez dans un cas d'invalidation, annulation, retrait ou suspension de votre permis de conduire :
  • Faites appel à un avocat spécialiste de la route et des permis de conduire qui se chargera de votre recours. Son expérience est précieuse dans ce type de démarche.

Comment récupérer mes points?
La solution pour récupérer vos points :

Suivez un stage de récupération de points Permis.com et récupérez 4 points en 48 heures !
 
Trouvez votre stage récupération

Trouvez votre stage :


Rechercher
 
Programme du stage

Premier jour :

  • Accueil des stagiaires et introduction
  • Tour de table
  • Chiffres de la sécurité routière
  • Déclenchement de l'accident
  • Perception de la route
  • Notre psychologie au volant

Deuxième jour :

  • L'accident : étude de cas
  • Les voitures et les limites de la physique
  • Contenu sécuritaire des véhicules
  • Dangers de l'alcool et des stupéfiants
  • Conclusion des deux journées
 
Règles de participation au stage
Vous devez :

  • Avoir suivi votre dernier stage points permis depuis plus d'un an et un jour
  • Disposer d'au moins 1 point lors du stage
  • Avoir effectivement perdu des points
 
Stages agréés par l'état français

Permis.com vous propose plus de 10.000 stages de récupération de points de permis. Ces stages sont agréés par les Préfectures françaises et vous permettent de récupérer 4 points sur votre permis de conduire.

 
Engagements de Permis.com

Les stages de récupération de points visent au respect de la sécurité routière. Permis.com s'engage à vous fournir le choix entre 10.000 stages sélectionnés avec des intervenants diplômés présentant de bonnes références.

Pour en savoir plus, cliquez ici
 
Permis.com : vu à la TV !

Marre des radars fixes ou mobiles qui vous font perdre votre capital point ? Pour récupérer vos points, faites comme les 2000 clients de Permis.com, inscrivez vous dès maintenant à un stage de récupération de points.

Pour récupérer 4 points, cliquez ici
 
Une question ? Contactez-nous !
Email : contact@permis.com